Soutien aux exilés : appel d’Anaïs et Ludovic

Appel d’Anaïs et Ludovic à venir manifester à Paris le dimanche 21 novembre à 15h entre Stalingrad et République

Article mis en ligne le 19 novembre 2021
dernière modification le 21 novembre 2021

par États généraux des migrations, Peuples Solidaires Doubs

Appel d’Anaïs et Ludovic à venir manifester à Paris le dimanche 21 novembre à 15h entre Stalingrad et République

Nous mettons aujourd’hui un terme à notre grève de la faim débutée le 11 octobre dernier en compagnie de Philippe Demeestère après 37 jours passés dans l’église Saint-Pierre à Calais.

Nous sommes fiers de constater que notre grève de la faim a permis ce grand coup de projecteur sur les traitements humiliants et dégradants infligés dans le Calaisis ! Nul, désormais, ne pourra ignorer cette réalité.

Nous recommençons à nous alimenter pour retrouver de l’énergie, qui nous manquait après plus de 30 jours de grève de la faim, afin de poursuivre la mobilisation par d’autres moyens. A chaque fois qu’il y a un nouveau jeûne, ou un nouveau rassemblement, cela est un message de solidarité pour affirmer que la situation inhumaine actuelle ne peut continuer.

En continuité du jeûne de soutien du 10 novembre, suivi par plus de 300 membres du mouvement Emmaüs, Emmaüs France et Emmaüs Europe appellent tous les citoyens à jeûner à nouveau pendant 24 heures ce vendredi 19 novembre.

Afin de continuer la lutte, nous participerons et vous invitons à une manifestation pacifique « Pour l’accueil et contre les maltraitances envers les personnes exilées » qui se tiendra dimanche 21 novembre 2021 dans les rues de Paris, partant à 15h de la rotonde de Stalingrad puis rejoignant la Place République où se tiendra un pique-nique participatif. Nous vous invitons à nous rejoindre aux côtés de tous nos soutiens et des personnes exilées qui se joindront à ce cortège.

Nous avons besoin de votre soutien pour partager l’information dans vos réseaux et inviter un maximum de monde dès maintenant.

Message pour Emmanuel Macron et les autres membres du gouvernement : « Pendant ces 37 jours sans nourriture, on a eu l’énergie de se battre pour que les droits humains soient respectés alors imaginez maintenant qu’on va manger ! On ne va pas vous lâcher ! »

Nous remercions du fond du cœur les dizaines de milliers de personnes, les centaines d’associations, les parlementaires, les personnalités qui ont agi pour que nos revendications aient un écho maximal auprès du Président de la République et des autorités compétentes.

Anaïs et Ludovic,

Retrouvez l’intégralité de la déclaration d’Anaïs et Ludovic sur ce lien.

qrcode:https://www.peuplessolidairesjura.org/Soutien-aux-exiles-appel-d-Anais-et-Ludovic